EPIMED III « Écritures réservées » – Le programme

Comme convenu, voici le programme définitif de l’acte III des rencontres EPIMED qui se tiendront à la Casa de Velázquez, 3 rue Paul Guinard, Madrid (Espagne).

Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à contacter Vincent Debiais.

Angers Salle synodale
Angers, salle synodale. Inscription mentionnant une fontaine (XIIe siècle). © J. Michaud CIFM/CESCM

Jeudi 17 mars

9h30-10h Ouverture

Michel Bertrand, Directeur de la Casa de Velázquez : Accueil

Vincent Debiais, CNRS/Centre d’études supérieures de civilisation médiévale, Poitiers : Introduction : écritures publiques et écritures réservées

10h-14h Exposer l’écriture, dissimuler l’écriture

Animation des discussions : Carles Mancho, Universitat de Barcelona

Paul Bertrand, Université catholique de Louvain : Écrire pour ne pas être lu. Autour du concept d’écritures exposées

María Encarnación Martín López, Universidad de León : Custos est memoria recordatio scripturae. Los inventaria de reliquias : sentido, valor, función

Elisa Pallottini, Université d’Utrecht : Absent/présent, visible/invisible

16h-19h L’écriture à l’échelle du monument

Animation des discussions : Vincent Debiais, CNRS/Centre d’études supérieures de civilisation médiévale, Poitiers

Javier Martínez de Aguirre, Universidad Complutense de Madrid : ¿Publicidad? Notas sobre nombres recónditos en la arquitectura medieval de Aragón y Navarra

Susana Calvo Capilla, Universidad Complutense de Madrid : Los programas epigráficos de las mezquitas: mensajes coránicos y damnatio memoriae

Juan Carlos Ruiz Souza, Universidad Complutense de Madrid : El Triunfo y su manifestación: Escritura y arquitectura civil en Castilla y Granada en la Baja Edad Media

Thierry Grégor, Université de Poitiers : Écritures réservées : aspects techniques

Vendredi 18 mars

9h-14h Questions de pouvoir

Animation des discussions : Estelle Ingrand-Varenne, CNRS/Centre d’études supérieures de civilisation médiévale, Poitiers

Benoît Grévin, CNRS/Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris : Le voilement métaphorique, entre texte, objet et image dans la pensée des XIIIe et XIVe siècles

Carles Mancho Suárez, Universitat de Barcelona : Santa Práxede (Roma): epigrafías y decoraciones en la República de San Pedro

Manuel Joaquín Salamanca López : Universidad Complutense de Madrid : Escritura y representación social en la Edad Media

Adam Lajtar, University of Warsaw : Empowering the Dead in Christian Nubia. The Texts from a Medieval Funerary Complex in Dongola

Jordi Casanovas Miró, Museu nacional d’art de Catalunya : Endotaphes et symboles cachés dans les nécropoles juives hispaniques

16h-19h Langues et supports

Animation des discussions : Cécile Treffort, Université de Poitiers

Estelle Ingrand-Varenne, CNRS/Centre d’études supérieures de civilisation médiévale, Poitiers : Une langue réservée ? L’oscillation linguistique des inscriptions funéraires de la famille ducale de Bretagne au XIIIe siècle

Daniel Rico Camps et Isabel Velázquez Soriano, Universitat autónoma de Barcelona, Universidad Complutense de Madrid : ¿Escrito para leer o para viajar más allá del hombre?

Esther Sánchez-Medina, Universidad autónoma de Madrid : Epigrafía de papel, epigrafía de piedra: ¿idéntica o diversa?

Fermín Miranda García, Universidad autónoma de Madrid : Conclusiones

plan-acces-casa-metro

 

 

EPIMED III (Madrid, 17-18 mars 2016) : le pré-programme

La prochaine rencontre du programme EPIMED se tiendra à la Casa de Velázquez (Madrid) les 17-18 mars prochains sur le thème des écritures réservées. Sur place, tout est prêt pour accueillir les journées d’étude !

IMG_0749

IMG_0747
Madrid, Casa de Velázquez

Voici les titres des différentes interventions, avant la diffusion du programme définitif la semaine prochaine.

Vincent Debiais (CNRS/Centre d’études supérieures de civilisation médiévale, Poitiers) – Introduction : Écritures publiques et écritures réservées

Session 1 : Exposer l’écriture, dissimuler l’écriture

Paul Bertrand (Université catholique de Louvain) – Écrire pour ne pas être lu. Autour du concept d’écritures exposées

María Encarnación Martín López (Universidad de León) – Custos est memoria recordatio scripturae. Los inventaria de reliquias : sentido, valor, función

Elisa Pallottini (Université d’Utrecht) – Absent/présent, visible/invisible

Session 2 : L’écriture à l’échelle du monument

Javier Martínez de Aguirre (Universidad Complutense de Madrid) – ¿Publicidad? Notas sobre nombres recónditos en la arquitectura medieval de Aragón y Navarra

Susana Calvo Capilla (Universidad Complutense de Madrid) – Los programas epigráficos de las mezquitas: mensajes coránicos y damnatio memoriae

Juan Carlos Ruiz Souza (Universidad Complutense de Madrid) – El Triunfo y su manifestación: Escritura y arquitectura civil en Castilla y Granada en la Baja Edad Media

Thierry Grégor (Université de Poitiers) – Écritures réservées : aspects techniques

Session 3 : Questions de pouvoir

Benoît Grévin (CNRS/Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris) – Le voilement métaphorique, entre texte, objet et image dans la pensée des XIIIe et XIVe siècles

Carles Mancho Suárez (IRCVM/Universitat de Barcelona) – Santa Práxede (Roma): epigrafías y decoraciones en la República de San Pedro

Manuel Joaquín Salamanca López (Universidad Complutense de Madrid) – Escritura y representación social en la Edad Media

Adam Lajtar (University of Warsaw) – Empowering the Dead in Christian Nubia. The Texts from a Medieval Funerary Complex in Dongola

Jordi Casanovas Miró (Museu nacional d’art de Catalunya) – Endotaphes et  symboles cachés dans les necropoles juives hispaniques.

Session 4 : Langues et supports

Estelle Ingrand-Varenne (CNRS/Centre d’études supérieures de civilisation médiévale, Poitiers) – Une langue réservée ? L’oscillation linguistique des inscriptions funéraires de la famille ducale de Bretagne au XIIIe siècle

Daniel Rico Camps (Universitat autónoma de Barcelona) et Isabel Velázquez Soriano (Universidad Complutense de Madrid) – Leer o recordar

Esther Sánchez-Medina (Universidad autónoma de Madrid) – Epigrafía de papel, epigrafía de piedra: ¿idéntica o diversa?

Fermín Miranda García (Universidad autónoma de Madrid) – Conclusiones

10
Angers, SAD. Endotaphe provenant de Fontevraud (XIIe siècle) © J.-P. Brouard