SEMPER 22/11 : L’épigraphie en mouvement

La première séance du séminaire permanent sur l’écriture médiévale en dehors du monde manuscrit (SEMPER) de l’année 2018-2019 se tiendra le jeudi 22 novembre au CESCM (salle Crozet). 

La thématique « épigraphie en mouvement », volontairement vaste, a pour but de proposer une angle d’approche différent et dynamique des inscriptions, ces textes dont la pesante matérialité a souvent rimé avec l’immobilité. De quel mouvement, de quelle « mouvance », pour reprendre le mot de P. Zumthor, est-il question (matérielle, textuelle, contextuelle, fonctionnelle) ? Que provoque t-il/elle sur l’appréhension même du texte, de sa conception à sa réception, de son écriture à sa lecture ? En quoi cette mobilité, voire cette instabilité, est-elle féconde ? Permet-elle d’envisager différemment la documentation épigraphique, qu’il s’agisse d’objets mobiles ou de pierres et de vitraux  ? Telles sont quelques-unes des questions qui seront au cœur de cette séance.

Ce séminaire est l’occasion pour les étudiants de Master, les doctorants et les chercheurs de présenter des dossiers exploratoires, de tester des pistes de recherche, dans un format libre et devant une assemblée autant experte que bienveillante.

Il ouvert à tous. Il sera également possible de suivre cette journée via Skype ; pour l’accès à cette session et pour tout renseignement, veuillez contacter Estelle Ingrand-Varenne (estelle.ingrand.varenne@univ-poitiers.fr).

9h30 : accueil

10h : Présentation des différents activités d’épigraphie et  introduction à la thématique

Première session

  • Valentin Louineau (Les inscriptions dans la gorge des épées médiévales, XIe-XVe siècles)
  • Laurence Doucet (Présentation et comparaison des inscriptions sur l’épée et le fourreau de l’épée aux Estranges Renges dans Joseph d’Arimathie et dans la Quête du Saint Graal)
  • Laurent Hablot (Écrits emblématiques en mouvement)

Déjeuner

13h30-17h30 : Deuxième session

  • Elisa Pallottini (Writings in motion: inscriptions on portable reliquaries)
  • Cheyenne Noel (Les objets liturgiques, l’œil et le geste)
  • Arnaud Loaëc (Rationaliser l’éparpillement : le projet d’un corpus d’épigraphie byzantine en ligne)
  • Pawel Nowakowski et Małgorzata Krawczyk (The Cult of Saints project: the Greek and Latin epigraphical evidence)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.