SEMPER, du séminaire au webinaire

Le séminaire d’épigraphie SEMPER profite de ce temps de confinement (et désormais de déconfinement, mais toujours de travail à distance) pour repenser son fonctionnement et se doubler d’un webinaire. Ce nouveau séminaire en ligne, inspiré par d’autres webinaires, tel celui de Paul Betrand à l’Université de Louvain,  propose un format plus court (1h), plus souple et plus régulier. Les séances sont en deux parties : 30 minutes de présentation, suivies de 30 minutes de discussion.

Ce webinaire offre l’avantage de rejoindre et faire participer à distance les collègues français et étrangers qui n’auraient pas pu se rendre au CESCM, dans une perspective toujours interdisciplinaire. Ces premières séances sont expérimentales, mais l’enjeu est de poursuivre ce format – amélioré – l’année prochaine.  

Ce webinaire est ouvert à tous. Pour participer aux séances, il suffit de cliquer sur le lien Zoom affiché (c’est le même lien pour les 5 rencontres) : 

https://us02web.zoom.us/j/86715584326?pwd=QXlFbzRBRmswMFJzY2l0NmZCYmRJUT09

 

Programme : 

Mercredi 29 avril, 15h : Maria Villano (doctorante en histoire de l’art, Università Ca’ Foscari Venise/Université de Poitiers), Courts-circuits temporels: l’ajout d’inscriptions sur objets remployés. Le cas des colonnes du ciborium de San Marco à Venise 

Mardi 5 mai, 10h : Desi Marangon (docteure Université de Padoue), Venice and Byzantium. Comparing alphabets and identities through the lens of epigraphical sources

Mardi 12 mai, 10h : Martin Aurell (professeur d’histoire à l’Université de Poitiers, dir. CESCM), Des runes au latin : l’épée vous parle 

Vendredi 22 mai, 14h : Fabio Coden (professeur Université de Vérone), Épigraphes et dynamiques historico-artistiques dans la région vénitienne (XI-XIIe siècles) : Johannes Vidorensis et son fils Arpo, évêque de Feltre, entre achats de reliques et fondations de sanctuaires

Jeudi 28 mai, 14h : Anna Lagaron (doctorante en archéologie, Aix-Marseille Université – Iremam), Étude préliminaire des graffiti arabes de la Nativité et des routes de pèlerinages au Sinaï


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.