Parution : Inscriptions, une matière en toutes lettres

Dirigé par Sandrine Hériché Pradeau et Maud Pérez-Simon, les actes du colloque “Inscriptions : une matière en toutes lettres” viennent de paraître aux Presses Sorbonne Nouvelle (Collection « Littérature française et comparée ») , 2023, avant d’être bientôt mis en ligne.

       

« Une matière en toutes lettres » est une formule réversible – de la matière devenue inscription à la lettre, objet matériel – qui cherche à se tenir, en toute humilité, à l’intersection de deux immenses terrains d’études marqués par un fort dynamisme ces dernières décennies, la scripturalité au Moyen Âge et la question de la matérialité en sciences humaines et sociales, qui a partie liée avec la culture matérielle ». En invitant à penser toutes les facettes de leur articulation à partir du prisme de l’inscription, elle suppose a priori que l’on envisage le texte en lien avec son mode d’existence matérielle, ce que la période médiévale incite naturellement à faire. [extrait de l’introduction]

Table des matières :

En guise d’exergue (Sandrine Hériché Pradeau et Maud Pérez-Simon), p. 7

1re partie : Textes

  • Image pré/texte, image alibi. Hypothèses épigraphiques dans la poésie latine des XIe-XIIe siècles (Vincent Debiais), p. 27
  • Entre ekphrasis et matière. Les poèmes épigraphiques
    de Suger à Saint-Denis (Émilie Mineo), p. 45
  • Les fables d’Ésope à Fleury : du manuscrit aux peintures du réfectoire, et retour (Estelle Ingrand-Varenne), p. 67
  • Parler à travers le temps : le pouvoir des inscriptions dans La Queste del saint Graal (Carine Giovénal), p. 85
  • Les Inscriptions d’Hercule, des chroniques alphonsines
    au Recoeil des Histoires de Troyes de Raoul Lefèvre (XIIIe
    -XVe siècles) (Florence Tanniou), p. 101

2e partie : Images

  • Des inscriptions en représentation dans l’Estoire del Saint Graal (Sandrine Hériché Pradeau), p. 121
  • Le phylactère-volumen, des manuscrits médiévaux aux bandes dessinées médiévalistes (Clara de Raigniac), p. 149

3e partie : Artefacts

  • Historiographie de la taille de pierre (Thierry Gregor), p. 169
  • Le chapiteau inscrit comme objet performatif dans le cloître de Saint-Pierre de Moissac (Kristine Tanton), p. 185
  • De la sagesse antique à la morale chrétienne. Les stalles de la cathédrale d’Ulm (Séverine Chassagne), p. 203
  • « Deviser le fait de l’estoire » : présence et absence d’inscriptions
    dans les décors peints des maisons médiévales (Térence Le Deschault de Monredon), p. 223
  • Matérialités de l’inscription dans l’espace domestique. Le plafond peint du Plessis-Bourré (Cécile Bulté), p. 245
  • Les inscriptions sur les plafonds peints, entre « fonction d’ancrage » et « fonction relais » (R. Barthes) (Maud Pérez-Simon), p. 271

Liste des illustrations, p. 291

Index, p. 299


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Estelle Ingrand-Varenne (24 novembre 2023). Parution : Inscriptions, une matière en toutes lettres. LA MAISON DE L'EPIGRAPHIE. Consulté le 18 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ogel


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.