Archives par mot-clé : epigraphie latine

Un Moyen Âge en rupture ? L’affichage du droit entre Antiquité tardive et époque moderne

Dans le cadre des actions de SCRIPTA PSL “Histoire et pratiques de l’écrit”, le programme Afficher le droit au Moyen Âge. Regards croisés sur les chartes lapidaires entend poser les bases d’une réflexion sur les liens entre les pratiques d’écriture exposée et l’exercice du droit dans la culture écrite du Moyen Âge occidental.

Le premier séminaire se tiendra le 19 septembre 2019 et sera consacré à la question des continuités et des ruptures dans l’affichage épigraphique du droit entre Antiquité, Antiquité tardive, Moyen Âge et Époque moderne.

À partir d’exposés sur chacune de ces périodes, et au-delà de l’aspect artificiel du découpage, il s’agira de savoir si les pratiques médiévales sont spécifiques ou originales, comment elles peuvent être comprises dans une longue histoire des pratiques écrites du droit, quels sont les principes structurels en jeu dans la publication monumentale des décisions et des normes, etc.

PROGRAMME

Frédéric F. Martin (Université de Nantes) – Formes et pratiques d’affichage du droit : la juridicité médiévale à l’épreuve

Morgane Uberti (Casa de Velázquez, Madrid) – Inscrire le droit après Rome. Questions diverses à partir des écritures juridiques (Occident tarde-antique)

Arnaud Loaec (Centre d’études supérieures de civilisation médiévale, Poitiers) – Afficher l’édit conciliaire de 1166 : résurgence ou habitude à Byzance ?

Anne Béroujon (Université Grenoble Alpes) – Les inscriptions et le droit à l’époque moderne

Isabelle Bretthauer (Archives nationales) – Les ardoises comme support d’écriture, le cas des écrits juridiques exposés (XIVe-XVIe siècle)

 

École des hautes études en sciences sociales

54, boulevard Raspail

salle A4-47

19 septembre 2019 – 14h-18h

renseignements : vincent.debiais@ehess.fr

Ecole d’été en épigraphie antique et médiévale – Université Complutense Madrid (3-21 juillet 2017)

L’Université Complutense de Madrid organise, du 3 au 21 juillet 2017, une session intensive de formation en épigraphie latine, antique et médiévale. Ouverte aux étudiants et aux professionnels, elle propose des cours et des travaux pratiques permettant d’acquérir ou de perfectionner les compétences de lecture, analyse et exploitation des documents épigraphiques entre Antiquité et Moyen Âge.

esc-complutense-verano

Pour sa première édition, l’école d’été « Curso teórico-práctico de lectura de inscripciones latinas. Métodos, evolución, tipología » de l’Université Complutense de Madrid propose aux étudiants d’atteindre les objectifs suivants :

  • Comprendre ce qu’est l’épigraphie en tant que discipline, et ce que sont les inscriptions en tant que manifestation de la culture écrite et moyen de communication, à travers l’étude de leur évolution au fil des siècles et de leur typologie.
  • Acquérir les connaissances pour la lecture des inscriptions, que ce soit par les méthodes traditionnelles ou grâce aux nouvelles technologies.
  • Acquérir les compétences permettant de lire différentes inscriptions grâce à des travaux pratiques sur la documentation conservée à Madrid.
  • Acquérir les compétences permettant l’interprétation des abréviations, des formules et des textes en fonction de l’origine géographique et chronologique des inscriptions.
  • Acquérir les compétences nécessaires au recensement, à la compilation et au stockage de l’information épigraphique, du corpus à la base de données.
  • Apprendre à éditer et interpréter les inscriptions antiques et médiévales.

Dirigée par Isabel Velázquez Soriano, l’école d’été se déroulera pendant trois semaines à Madrid, de 9h à 14h, du lundi au vendredi. Les cours seront donnés en espagnol et feront alterner les leçons magistrales, les travaux pratiques, les visites de musées et de centres documentaires. Les cours seront dispensés par une équipe de neuf enseignants.

Pour plus d’information (tarif, inscription, crédits), voir la page consacrée à l’école d’été sur le site de l’UCM.

ecole-dete-complutense_programme