Images

Inscripthèque – Nouvelles acquisitions 2e semestre 2019

L’inscripthèque rassemble les articles, ouvrages et images en épigraphie médiévale. Les nouvelles acquisitions sont indiquées tous les six mois. N’hésitez pas à faire part de vos publications. Contact : estelle.ingrand.varenne@univ-poitiers.fr

Articles

Abate D., Trentin Mia, « Hidden Graffiti Identification on Marble Surfaces Through Photogrammetry and Remote Sensing Techniques », The International Archives of the Photogrammetry, Remote Sensing and Spatial Information Sciences, Volume XLII-2/W15, 2019 27th CIPA International Symposium “Documenting the past for a better future”, 1–5 September 2019, Ávila, Spain,

Agrigoroaei Vladimir, « Le manuscrit lat. 15675 de la Bibliothèque nationale de France, source des inscriptions de la chapelle Saint-Étienne de Westminster », chronicle & debates, p. 194-201.

Brunner Thomas, « Les sept âges de l’écrit. Les régimes de scripturalité du Douaisis (ier siècle av. J.‑C. – xiie siècle de notre ère) », Revue historique, 2019/4 n° 692, p. 765-831.

Favreau Robert, « Les inscriptions médiévales de Saint-Pierre du Dorat », Israël du Dorat. Être chanoine en l’an Mil, dir. Anne Massoni et Eric Sparhubert, Limoges, 2019, p. 283-302.

Favreau Robert, « Références à l’Antiquité dans les inscriptions médiévales », Journal des savants, 2019, p. 92-124.

García González S., « The tabulae: Ephemeral Epigraphy in the Surroundings of Medieval Tombs », Church Monuments, vol. 31, 2016, p. 68-84.

Gerevini Stefania, « Inscribing History, (Over)Writing Politics: Word and Image in the Chapel of Sant’Isidoro at San Marco, Venice », Sacred Scripture / Sacred Space: The Interlacing of Real Places and Conceptual Spaces in Medieval Art and Architecture, Tobias Frese, Wilfried E. Keil, Kristina Krüger ed., Walter de Gruyter, 2019, p. 323-349. [accessible en ligne]

Handley Mark, « Scratching as devotion: graffiti, pilgrimage and liturgy in the Late Antique and Early Medieval West », The Epigraphic Culture of Late Antiquity, K. Bolle, C. Machado and C. Witschel (eds.), Franz Steiner Verlag, Stuttgart, 2017, p. 555-593.

Johns Jeremy, « The Arabic inscriptions of the Norman kings of Sicily: a reinterpretation », Nobiles Officinae. Perle, filigrane e trame di seta dal Palazzo Reale di Palermo, éd. M. Andaloro, Catania : G. Maimone, 2006, p. 324-337.

Keil Wilfried E., « Schrift und Bild zur Bildung? Die Kapitelle im Kreuzgang von SS. Pietro ed Orso in Aosta », Sacred Scripture / Sacred Space: The Interlacing of Real Places and Conceptual Spaces in Medieval Art and Architecture, Tobias Frese, Wilfried E. Keil, Kristina Krüger ed., Walter de Gruyter, 2019, p. 187-215 [accessible en ligne]

Łajtar Adam, « Georgios, archbishop of Dongola († 1113) and his epitaph », T. Derda, J. Urbanik, M. Węcowski (eds.), ΕΥΕΡΓΕΣΙΑΣ ΧΑΡΙΝ. Studies Presented to Benedetto Bravo and Ewa Wipszycka by their Disciples [= JJP Supplement 1], Warsaw 2002, p. 159-192.

Palazzo Éric, « La mémoire du corps de Charlemagne. Un passage de la Vita Karoli d’Éginhard », Europa und Memoria – Europe et Mémoire – Festschrift für Andreas Sohn zum 60. Geburtstag – Mélanges offerts à Andreas Sohn à l’occasion de son 60ème anniversaire, ed. Michaela Sohn-Kronthaler, Jacques Verger, 2019 p. 343-356.

Pallottini Elisa, « Monumentalisation et mise en scène des saints dans le lieu de culte. Les listes épigraphiques de reliques dans l’Occident médiéval (viiie-xiie siècle) », Claire Angotti, Pierre Chastang, Vincent Debiais, Laura Kendrick (dir.), Le pouvoir des listes au Moyen Âge, vol. 1: « Écritures de la liste », Éditions de la Sorbonne, collection « Histoire ancienne et médiévale », 2019, p. 31-60.

Sitz Anna, « Inscribing Caria: The Perseverance of Epigraphic Traditions in Late Antiquity », Early Christianity in Asia Minor and Cyprus (2019), ed. S. Mitchell and P. Pilhofer, Brill 2019, p. 202-225.

Tedeschi Carlo, « I graffiti della cappella del conventino a San Giuliano. Note preliminari », L’Osservanza monolitica dall’Abruzzo all’Europa. Atti del Convegno L’Aquila – Convento di San Giuliano, 23-24 ottobre 2015, Lorella Aliucci, Maria Rita Berardi, Walter Capezzali, Valeria Valeri ed., L’Aquila, Edizioni Libreria Colacchi, 2019, p. 769-776.

Tigler Guido, Gruamons magister bonus. L’attività pistoiese degli allievi di Gugliemo. I : Le epigrafi, sillabe, 2019.

Treffort Cécile, « Un témoignage historique et linguistique précieux : l’inscription de Lavours (Ain) de 1325 », Cahiers d’archéologie du musée de Briord, p. 65-72.

Vescovi Michele Luigi, « Inscribing Presence. Script, Relics, Space in Salerno Cathedral », Sacred Scripture / Sacred Space: The Interlacing of Real Places and Conceptual Spaces in Medieval Art and Architecture, Tobias Frese, Wilfried E. Keil, Kristina Krüger ed., Walter de Gruyter, 2019, p. 137-164. [accessible en ligne]

Ouvrage :

Navascués Joaquín Mª de, Obra Epigráfica, Javier de Santiago Fernandez, José María de Francisco Olmos, Elisabeth Menor Natal éd., Edita: Grupo de Investigación-UCM: NUMISDOC, Numismática e Investigación documental con la colaboración del Corpus Inscriptionum Hispaniae Mediaevalium, Madrid, 2019, 2 vol.

Thèses :

Dussart Clément, Les graffitis de la période médiévale et de la première modernité. L’exemple du château de Selles à Cambrai, thèse de l’École nationale des chartes, 2019.

Gagné Annick, 3 kalendas junii dedicacio sancti Petri. Les inscriptions de dédicace d’église en France du ixe au xiie siècle : analyse des formes brèves, thèse de doctorat en histoire, sous la direction de Didier Méhu (Université Laval, Québec) et Cécile Treffort (Université de Poitiers), 2019, 1 vol.

Afficher le droit au Moyen Âge : les chartes lapidaires en discussion

Dans le cadre des actions de SCRIPTA PSL “Histoire et pratiques de l’écrit”, le programme Afficher le droit au Moyen Âge. Regards croisés sur les chartes lapidaires entend poser les bases d’une réflexion sur les liens entre les pratiques d’écriture exposée et l’exercice du droit dans la culture écrite du Moyen Âge occidental. Il est conçu comme un cycle de séminaires débouchant sur la publication d’une synthèse bibliographique et thématique, et sur la mise à disposition du corpus rassemblé au cours de la recherche.

La première séance du séminaire SCRIPTA « Afficher le droit au Moyen Âge : les chartes lapidaires en discussion » s’est tenu le 9 septembre 2019 à l’École des hautes études en sciences sociales. Premier acte d’une exploration en quatre temps, il était consacré à la mise en perspective de la documentation épigraphique médiévale relative à l’expression du droit et de la loi avec les inscriptions tardo-antiques, byzantines ou modernes. L’occasion d’aborder des définitions, de clarifier le vocabulaire, de poser les questions théoriques, mais plus encore de constater l’immense diversité des formes épigraphiques à prendre en compte dans le cadre de cette recherche.

Un résumé est proposé par Vincent Debiais à ce lien.

La deuxième séance est prévue le jeudi 16 janvier de 14h-17h, avec pour thème : « Questions de forme, questions de format ou comment faire charte ». Il sera consacré à la question d’objets manuscrits contribuant à l’expression du droit ou de l’autorité, et qui adoptent des formes et des formats hors du commun. Dans cette mise au défi de la diplomatique, la taille, la disposition, le support du texte contribuent-ils à l’efficacité des décisions, à leur diffusion, à la promotion des émetteurs, au règlement des états de tension ou de désordre ? En repartant des réflexions collectives de la première séance, en particulier du rapport dialogique entre autorité et authenticité de l’acte diplomatique dans sa dimension matérielle, ce deuxième rendez-vous sera l’occasion d’aborder les inscriptions au prisme des chartes et d’interroger peut-être plus précisément la pertinence de l’expression « charte lapidaire ».

  • Sébastien Barret (IRHT)
    Faire charte : une introduction

  • Claire Lamy (Université Paris Sorbonne)
    Des copies pour renforcer l’autorité ? Note sur une série de copies faites à Marmoutier à la fin du XIe siècle

  • Marlène-Helias Baron (IRHT)
    Les pancartes cisterciennes, des chartes comme les autres ?

Lieu

Campus Condorcet
Centre de colloques
Place du Front Populaire
93322 Aubervilliers
16 janvier 2020 – 14h-17h
Renseignements : vincent.debiais@ehess.fr

 

 

EPIMED volet 3 : « Écritures réservées » – Madrid, 17-18 mars 2016

Le programme EPIMED, s’il se concentre principalement sur les inscriptions et les problématiques épigraphiques, entend interroger les objets graphiques situés aux confins des disciplines de la médiévistique et des sciences auxiliaires, afin de mettre en lumière l’étendue et la richesse des pratiques écrites médiévales. Les deux premières rencontres ont eu l’occasion d’interroger les gestes et les raisons d’écrire en dehors du monde manuscrit, et d’apporter un certain nombre de résultats quant à la variété des acteurs de l’écriture, de leurs savoir faire, quant à l’ambition des promoteurs de l’écrit, quant à la diffusion de leurs productions, etc.

Pour ce nouveau volet d’EPIMED qui se tiendra à Madrid les 17-18 mars 2016, il s’agit d’interroger les pratiques graphiques qui, par nature ou par usage, limitent, freinent ou empêchent la diffusion du contenu, l’exercice de la communication et/ou la compréhension du message écrit. Prenant le contre-pied de la notion admise de «publicité», attribuée depuis les années 1960 aux inscriptions médiévales, et avec l’objectif d’affiner ce que l’on entend par «communication», cette rencontre est pensée comme un lieu et un temps d’échange et laissera donc une place très large aux discussions – plus qu’un colloque, il s’agit véritablement d’une table ronde au cours de laquelle différents dossiers ou études de cas seront présentés très librement.

Le programme réunit des spécialistes venant d’horizons thématiques, chronologiques, linguistiques et disciplinaires très différents ; leurs regards croisés sur l’écriture réservée au Moyen Âge permettra d’aborder cette question à partir de productions écrites variées, des graffiti de la Nubie chrétienne aux archives italiennes de la fin du Moyen Âge.

Les deux journées seront introduites par deux conférences plénières prononcées par Paul Bertrand (Université Catholique de Louvain-la-Neuve) et Benoît Grévin (Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris).

Liste des intervenants : Cécile Treffort (Université de Poitiers), Manuel Joaquin Salamanca López (Université Complutense de Madrid) , José María de Francisco Olmos (Université Complutense de Madrid), Elisa Pallottini (Université d’Utrecht), Javier Martínez de Aguirre (Université Complutense de Madrid), Carles Mancho Suárez (Université de Barcelone), Esther Sánchez-Medina (Université autonome de Madrid), Estelle Ingrand-Varenne (Centre d’études supérieures de civilisation médiévale de Poitiers), Jordi Casanoves Miro (Musée national d’art catalan de Barcelone), Juan Carlos Ruiz Souza (Université Complutense de Madrid), Susana Calvo Capilla (Université Complutense de Madrid), Daniel Rico Camps (Université autonome de Barcelone), Javier Velaza (Université de Barcelone), Fermín Miranda García (Université autonome de Madrid), Adam Lajtar (Université de Varsovie), María Encarnación Martín López (Université de León).

Moissac, abbaye Saint-Pierre, cloître. Chapiteau de l'Annonce aux Bergers - Cl. Jean Michaud.
Moissac, abbaye Saint-Pierre, cloître. Chapiteau de l’Annonce aux Bergers – Cl. Jean Michaud.

Le programme définitif, avec les titres des dossiers présentés par les intervenants, sera disponible sur le carnet de recherche au début du mois de janvier. Pour tout renseignement, contacter Vincent Debiais.